Dr Evelyne Rattier

La parodontie

La parodontie est le traitement des atteintes superficielles ou profondes du parodonte, que se soit la gencive, les ligaments ou bien l’os.
La parodontie permet de retrouver l’équilibre naturel qui existe dans la cavité buccal par différente s techniques afin d’éliminer la cause de l’agression, principalement tartre et bactéries



Quelles sont les causes d'une maladie parodontale ?

La parodontite est une maladie parodontale grave.
À cause de la parodontite, les tissus des gencives se détachent des dents, créant des poches où des surplus de bactéries peuvent s'accumuler et causer de l'infection jusqu'à la perte des dents
Parodontie et soins de la gencives

Symptômes et causes de la parodontite

Les symptômes de la gingivite tels que des gencives sensibles, douloureuses ou hémorragiques sont ennuyeux mais restent superficiels. 

Par contre les signes précoces de la parodontite incluent la récession gingivale et la formation de poches entre les gencives et les dents.
Une fois que l'infection s'est introduite sous la marge gingivale, la parodontite peut causer la perte de dents et détruire les tissus, les ligaments et les os de la bouche


Quels sont les signes de la parodontite?

  • Mastication douloureuse
  • Mauvais alignement des dents
  • Récession gingivale
  • Poches entre les dents et les gencives
  • Mauvaise haleine persistante
  • Plaies à l'intérieur de la bouche
  • Dents mobiles ou sensibles
 

Est-ce contagieux ?

Oui, comme toute maladie infectieuse, la parodontite peut être contagieuse.

Cependant, c’est une maladie qui se transmet surtout par hérédité (lien direct : parents > enfants, ou indirect : tante/oncle, frères/sœurs …) C’est pourquoi il est intéressant de se faire diagnostiquer le plus tôt possible, afin de prévenir ses proches.
Un diagnostic précoce permettra parfois seulement une adaptation des moyens d’hygiène à la maison, sans intervention au cabinet.
Plus la maladie est prise tôt, plus le traitement est rapide, plus vous gardez vos dents !

 

Quels sont les différentes techniques de traitement de la parodontite


Si c'est superficiel, la gingivite :

1.Technique de brossage adéquate : avec une brosse à dent souple, posez la tête de la brosse au niveau du collet de la dent (c’est-à-dire à la jonction gencive/dent), inclinez la brosse à 45°, et brossez de la gencive vers la dent, en poussant les bactéries vers l’extérieur. Le brossage doit être doux et effectué pendant 3 minutes.  Le brossage peut également être effectué avec une brosse à dent électrique pendant 2 minutes.
 
2. Accessoires d’hygiène complémentaires : 
  • le fil dentaire : il n’est pas utile dans le traitement des gingivites (en effet, le fil dentaire est recommandé pour éviter les caries inter-dentaires).
  • les brossettes inter-dentaires : elles sont conseillées pour diminuer le saignement. Elles vont diminuer l’inflammation de la gencive entre les dents. Elles peuvent être utilisées tous les jours après le brossage.
  • les bains de bouche : il en existe différents types.
    Les bains de bouche disponibles sans ordonnance, et peu concentrés, type Listerine. Ils peuvent être utilisés tous les jours après le brossage. Leur efficacité est réduite sans utilisation de brossettes en parallèle.
    Les bains de bouche disponibles avec ordonnance, plus concentrés, peuvent être utilisés 1 semaine si la situation l’indique. Ils sont efficaces mais ne peuvent pas être utilisés quotidiennement car détruisent l’équilibre bactérien dans notre flore buccale, indispensable à notre bon fonctionnement.
     

3. Détartrage : Il est recommandé de faire réaliser un détartrage une fois par an.
Dans certains cas particuliers, le dentiste pourra vous conseiller d’augmenter la périodicité à deux fois par an.
 

4. Traitements spécifiques : Il sera mis en place par votre dentiste après un examen clinique précis, et des examens complémentaires si nécessaire. Il s’agira pour la plupart des cas de réorganiser votre moment d’hygiène quotidien : brossage avec une brosse à dent souple et une technique adaptée, utilisation de brossettes interdentaires, et utilisation ponctuelle de bain de bouche.
 

Dans le cas de la gingivite, les antibiotiques ne sont pas indiqués.


Si c'est une atteinte plus profonde, parodontite


Dans le cas d'une parondontite, le début du protocole de soin est le même que pour une gingivite superficielle. 

​Plusieurs options sont possibles en fonction de l’avancement de la maladie.

Surfaçage sans chirurgie : 

  • avec curettes manuelles : c’était la méthode la plus utilisée par le passé pour éviter la chirurgie et montrant de très bons résultats. Aujourd'hui, nous ne la conseillons plus compte tenue de son agressivité sur la racine de la dent.
    En effet, les curettes enlèvent les tissus infectés et bactéries, mais elles enlèvent aussi le cément sain qui repose sur la racine de la dent.
  • avec ultra-sons : en complément de la méthode avec curettes, les Ultras Sons permettent d’augmenter l’efficacité.
    Mais là encore, des tissus sains sont éliminés lors du traitement.


Débridement radiculaire sans chirurgie : notre recommandation !

Le débridement radiculaire est la technique de nettoyage délicat des racines sans agression de la dentine et du cément afin de rétablir une flore bactérienne grâce aux techniques de lithotritie accompagnées du traitement laser.
Le débridement radiculaire sans chirurgie est indolore (une anesthésie peut être réalisée selon le ressenti du patient), et permet d’éliminer de façon sélective les tissus infectés.
On utilise des ultra-sons, avec plusieurs embouts permettant d’accéder aux différentes zones de la racine. Aucune chirurgie n’est nécessaire pour réaliser cet acte.
Après la séance, le patient repart sereinement, et peut retourner à ses activités normalement. 
Plusieurs séances sont nécessaires en fonction de l’atteinte de la maladie.


Laser : notre recommandation !

L’utilisation de laser pour améliorer les résultats des traitements de gencives est aujourd'hui une évidence scientifique !
Selon le cas, nous pouvons l’utiliser seul ou après une séance de débridement radiculaire afin d’éliminer plus de bactéries et de favoriser la cicatrisation.

Le laser est 100% indolore, c’est pour cela qu’il est tellement apprécié par nos patients !


Antibiotiques :

  • per os (en comprimés) : Ils peuvent dans certains cas être prescrits pour aider à la désinfection bactérienne (il s’agit dans la plupart des cas de l’amoxicilline ou clindamycine si allergie, et du métronidazole).
    Ils ne sont pas systématiques et dépendent du diagnostic initial.
  • local : dans certaines situation, un antibiotique local (il s’agit le plus souvent de tétracyclines) peut être appliqué directement dans la poches bactériennes, contre la racine de la dent.


Surfaçage avec chirurgie :

Certaines zones sont parfois difficiles d’accès, et une autre technique consiste à décoller la gencive pour avoir un accès visuel direct sur les racines, et optimiser le nettoyage. Le traitement se fait ensuite de la même manière avec des curettes et/ou des ultra-sons. Ensuite la gencive est repositionnée, et immobilisée par des points de sutures.


Greffes gingivales :

En cas de récession de gencive lors de traumatismes par exemple, la greffe de gencive peut être envisagée. Les greffes ne sont par contre plus conseillées pour le traitement des parodontites. Elles doivent être effectuées sur un parodonte sain. Le risque de récidive est notable.


Quels sont les tarifs ?

Cela dépend du stade de la maladie et des traitements à mettre en place.
Cela dépend aussi bien sûr du cabinet dentaire et surtout de l’état de vos gencives, gingivite ou parodontite et du nombre de séances de laser, de séances de débridement radiculaire.

Un bilan parodontal avec radiographies est souvent à prévoir, il ne faut surtout pas oublier la maintenance.

Un devis vous sera établi avant tout traitement.

 


Pour toutes ces raisons,  nous préférons donc soigner vos gencives par des techniques de laser et de débridement radiculaire sans chirurgie.


En fonction de l'état de votre gencive, nous adapterons nos soins pour améliorer la situation, et traiter votre parodontie.

C'est un traitement que l'on pourrait appeler "gagnant-gagnant ».
Sans soins dentaires, il est impossible d'améliorer vos gencives, par contre le chirurgien-dentiste seul ne peut le faire, il a besoin d'une coopération soutenue et quotidienne du patient pour obtenir l'hygiène la plus adéquate possible.

Nous vous donnerons les conseils en fonction de votre état buccal, parfois certaines prothèses seront à revoir, ou même à refaire, et vérifier l'état des soins dentaires, et surtout des joins.


Pour ces différentes raisons nous privilégions au maximum les prothèses toute céramique (sans métal) et les inlays-inlays composites.

Nous vous conseillons d'envoyer nos devis à votre mutuelle avant tout traitement parodontal afin de vérifier une éventuelle prise en charge.